Céline PARINGAUX

◊ Docteur en littérature française (9e et 18e sections)

Professeur agrégée de Lettres modernes, docteur en Études littéraires françaises

  celine.paringaux@ac-paris.fr

  En poste dans le secondaire à Paris et chargée de cours à l’Université Paris III

 

Thèmes de recherche : Je consacre principalement mes recherches aux autres langues entendues dans la comédie française entre 1635 et 1725 ; ces insertions hétérogènes sont constituées par des langues étrangères, provinciales, anciennes et imaginaires. On ajoute à cet ensemble les langues françaises caractérisées dans le texte par leur altérité ; les parlers des médecins, des hommes de justice et autres pédants sont donc également pris en compte.

Ce pluralisme linguistique de la comédie classique est interrogé dans ses liens avec la réflexion de cette époque sur la langue française : on y rêve d’une langue « belle » et « pure », projection linguistique de la grandeur souhaitée pour la nation. On se demande ainsi dans quelle mesure les autres langues de la comédie entrent en interaction avec cette réflexion linguistique : en quoi leur convocation sur scène marque-t-elle la participation des dramaturges à une pensée de la langue située au cœur de l’honnêteté classique ? Comment ces usages verbaux soucieux à la fois de plaire et instruire contribuent-ils au développement d’un haut genre comique ? Je m’attache ainsi à l’exploration de textes des XVIIe et XVIIIe siècles qui reposent sur des tensions fécondes avec une certaine doxa alors en train de s’établir et à l’étude des rapports entre marginalités et majorités langagières à l’Âge classique.

Ces recherches principales sont complétées par d’autres travaux consacrés d’une part aux pièces françaises de l’auteur italien Gherardi (projet d’édition en cours aux éditions Classiques Garnier) et d’autre part à des enjeux contemporains du travail de plateau (avec une intervention lors du colloque L’Acteur face aux écrans, dans une réflexion analysant les spectacles Vanishing Point de Marc Lainé et Nobody de Cyril Teste).

 

Mots-clés : Altérité, burlesque, classicisme, comédie, genre comique, hétérogénéité, langue étrangère, langue imaginaire, langue française, Molière, parodie, patois, pragmatique, purisme, théâtre.

 

I) Titres universitaires

2014 : Qualification aux fonctions de maître de conférences, 9e et 18e sections.

Certification complémentaire « arts option théâtre » de l’enseignement secondaire.

2007-2013 : Thèse de doctorat en Études littéraires françaises à l’Université d’Artois, sous la dir. de Mme Claudine Nédelec. Titre : « Les autres langues en scène dans la comédie française, 1650-1725 ». Jury : Claude Bourqui (Fribourg), Jean-François Courouau (Toulouse II), Bénédicte Louvat-Molozay (Montpellier III), Claudine Nédelec (Artois), Françoise Rubellin (Nantes) et Alain Viala (Oxford). Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

2006 : Master 2 de Littérature française à l’ENS de Lyon, sous la dir. de Mme Claudine Nédelec. Sujet : « Langues étranges et langues étrangères dans la littérature française du XVIIe siècle : lectures croisées ». Mention très bien.

DU de FLE (Université Stendhal – Grenoble III).

2005 : Agrégation externe de Lettres modernes.

2003 : Maîtrise de Lettres modernes à l’Université Lumière – Lyon II, sous la dir. de M. Laurent Thirouin. Sujet : « La séduction dans l’éloquence sacrée à l’âge classique : Bossuet, Bourdaloue, Senault ». Mention très bien.

2001 : Admission à l’ENS de Lyon, section Lettres modernes.

 

II) Publications

Point

Articles issus de communications

« Monsieur de Pourceaugnac, acte II, scènes 7 et 8 : deux scènes occitanes dans un théâtre des langues », Actes du colloque Les scènes occitanes de Monsieur de Pourceaugnac, 6-7 décembre 2012, Université Paul Valéry – Montpellier III, Littératures classiques n° 87, « Français et langues de France dans le théâtre du XVIIe siècle », 2015, p. 93-105 [dir. par Bénédicte Louvat-Molozay].

« Quand les disputes shakespeariennes entrent en scène au collège », Actes du colloque-festival Scènes de dispute : dispute et dramaturgie en France et en Grande-Bretagne (XVIe-XVIIIe siècles), 5-7 juin 2014, Université Paris III et Théâtre Mouffetard [dir. par Jeanne-Marie Hostiou et Sophie Vasset]. Publication en ligne dans la revue Arrêt sur scène / Scene focus, 2014 http://www.ircl.cnrs.fr/francais/arret_scene/arret_scene_focus_3_2014.htm

« La langue de l’Autre dans le théâtre comique de la 2nde moitié du XVIIe siècle », Actes du colloque L’Autre au miroir de la scène, 18-20 novembre 2010, Universités de Lille III et Valenciennes ; Berlin, Peter Lang, coll. « Comparatisme et Société », 2012, p. 221-233 [dir. par Catherine Dumas et Karl Zieger].

« Molière comédien aux Champs Élysées : l’ombre de Molière dans la nouvelle de Laurent Bordelon – 1694 », Actes du colloque international de la Ve Biennale « Molière » de Pézenas, 4-6 juin 2009, Paris, Armand Colin, 2012, p. 111-126 [dir. par Martial Poirson].

« La représentation des langues anciennes sur la scène moliéresque », Actes du colloque Traduire, Trahir, Travestir, 26-28 mars 2009, Arras, Artois Presses Université, 2012, p. 331-345 [dir. par Claudine Nédelec et Jean-Pierre Martin].

Point

Section d’un ouvrage

« Le travail du texte », Molière, Tartuffe, Le Misanthrope, Neuilly, Atlande, coll. « Clefs concours », 2016 [en collaboration avec Marc Douguet].

« La représentation des langues », Molière, L’Amour médecin, Monsieur de Pourceaugnac, Le Malade imaginaire, Neuilly, Atlande, coll. « Clefs concours », 2006, p. 129-146 [en collaboration avec Bénédicte Louvat-Molozay].

 

III) Activités

Point

Communication sans publication

« Préparer une thèse de doctorat et enseigner dans le secondaire », Journées des doctorants et jeunes docteurs, Université d’Artois, 24 mars 2015 [organisation Amandine Mercier].

« De la langue comique classique : quelques contraintes langagières en scène » : communication lors du colloque Contrainte, innovation, rénovation, 17 mai 2010, Université de Marne-la-Vallée [dir. par Virginie Tahar, Adélaïde Jacquemard, Maud Perez-Simon].

« Les autres langues dans le théâtre comique français de la 2nde moitié du XVIIe siècle : état d’un projet », Journée des doctorants et jeunes docteurs, Université d’Artois, 15 octobre 2008 [organisation Francis Marcouin et Claudine Nédelec].

 

IV) Projets et travaux en cours

Point

A paraître (2017)

« La représentation des langues sur la scène comique à l’Âge classique », article issu d’une communication le 14 avril 2016, séminaire du GADGES à l’Université Lyon III. Thème annuel : l’imaginaire des langues et des styles [dir. Mathilde Bombart et Isabelle Garnier].

« Vidéo et création dans Vanishing Point de Marc Lainé », article issu du Colloque Corps en scène : l’acteur face aux écrans, Université Sorbonne Nouvelle – Paris III, 3-5 juin 2015 [dir. par Josette Féral et Louise Poissant].

Point

Travail d’édition en cours (2018)

Tome V du Théâtre de Gherardi aux éditions Classiques Garnier, en collaboration avec Isabelle Degauque et Catherine Dumas ; sous la dir. de Charles Mazouer.

 

V) Enseignement et responsabilités

Point

Postes occupés

Depuis 2014   Chargée de cours à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III en Licence de Lettres modernes.

Depuis 2006   Professeur en collèges et lycées.

2005-2006      Colleuse en hypokhâgne à l’Externat Sainte-Marie de Lyon.

Point

Enseignement supérieur

En L1 de Lettres modernes, TD de Techniques de l’oral et de l’argumentation, TD de Composition / Logique.

En L3 de Lettres modernes, TD de Littérature du XVIIe siècle : « Scènes et coulisses, le monde des comédiens ».

En BTS MUC (Management des Unités Commerciales), cours de Culture Générale et Expression.

Colles en hypokhâgne : préparation à l’explication de texte hors programme, récits des XVIIIe-XXe siècles.

Point

Enseignement secondaire

Tous niveaux du collège et du lycée. Cours de français et projets d’éducation artistique et culturelle (notamment théâtre).

Point

Coordination

Depuis 2011 : Professeur Référent Culture dans le secondaire.    

2011-2013 : Coordinatrice d’un projet financé par le Fonds Social Européen dans le secondaire.

Coordinatrice Dix mois d’école et d’opéra en partenariat avec l’Opéra National de Paris.

Point

Autres responsabilités

Depuis 2014 : Membre élue au Conseil d’Administration de l’ANRAT (Association Nationale de Recherche et d’Action Théâtrale, www.anrat.net).